Accès Administrateur

Identifiant :

Mot de Passe :






 

Bienvenue sur le site officiel de Dammeur

Toute l'actualité des compétitions nationales en France



dammeur

Vous êtes sur la page de l'Open international d'Allinges

1er Open international d'Allinges du 9 au 13 Juillet 2007

Organisation, arbitrage, compétiteur: KOPP, Patrick

@@@

dammeurLundi 9 Juillet 2007

Accueil: 13h00

Inscription: 13h30-14h00, compositions des séries

Ronde 1: 15h00

@@@

dammeurMardi 10 Juillet 2007

Ronde 2: 9h00

Ronde 3: 15h00

@@@

dammeurMercredi 11 Juillet 2007

Ronde 4: 13h30

@@@

dammeurJeudi 12 Juillet 2007

Ronde 5: 9h00

Ronde 6: 15h00

@@@

dammeurVendredi 13 Juillet 2007

Ronde 7: 9h00

Remise des Prix et vin d'honneur: 15h00

@@@

dammeurRésultats, 1ère Série

@@@

dammeurRonde 1

KOPP, Patrick - CREVAT, Luc: 0-2

BOF, Daniel - KALFON, Gilbert: 1-1

LAYAT,Guy - FLORAS, Jacques: 1-1

CALLEGARI, Mickaël - RETIERE, Christophe: 0-2

@@@

dammeurRonde 2

KOPP, Patrick - BOF, Daniel: 2-0

KALFON, Gilbert - LAYAT, Guy: 1-1

FLORAS, Jacques - CALLEGARI, Mickaël: 2-0

CREVAT, Luc - RETIERE, Chistophe: 2-0

@@@

dammeurRonde 3

LAYAT, Guy - KOPP, Patrick: 2-0

BOF, Daniel - CREVAT, Luc: 0-2

CALLEGARI, Mickaël - KALFON, Gilbert: 1-1

RETIERE, Chistophe - FLORAS, Jacques: 1-1

@@@

dammeurRonde 4

KOPP, Patrick - CALLEGARI, Mickaël: 0-2

BOF, Daniel - LAYAT, Guy: 2-0

KALFON, Gilbert - RETIERE, Christophe: 1-1

CREVAT, Luc - FLORAS, Jacques: 2-0

@@@

dammeurRonde 5

RETIERE, Christophe - KOPP, Patrick: 2-0

CALLEGARI, Mickaël - BOF, Daniel: 2-0

LAYAT, Guy - CREVAT, Luc: 0-2

FLORAS, Jacques - KALFON, Gilbert: 0-2

@@@

dammeurRonde 6

KOPP, Patrick - FLORAS, Jacques: 0-2

BOF, Daniel - RETIERE, Christophe: 2-0

LAYAT, Guy - CALLEGARI, Mickaël: 2-0

CREVAT, Luc - KALFON, Gilbert: 2-0

@@@

dammeurRonde 7

KALFON, Gilbert - KOPP, Patrick: 2-0

FLORAS, Jacques - BOF, Daniel: 2-0

RETIERE, Christophe - LAYAT, Guy: 2-0

CALLEGARI, Mickaël - CREVAT, Luc: 1-1

@@@

dammeurRésultats, 2ème Série

@@@

dammeurRonde 1

BOCHATON, Stephane - PEROLINI, Roger: 0-2

Exempt - KOPP, Vincent: 0fe-2fe

BASSET, Didier - GENOT, Jean-Pierre: 0-2

ANIESA, Angel - FOUCHER, Jean-Pierre: 0-2

@@@

dammeurRonde 2

BOCHATON, Stephane - Exempt: 2fe-0fe

KOPP, Vincent - BASSET, Didier: 1-1

GENOT, Jean-Pierre - ANIESA, Angel: 1-1

PEROLINI, Roger - FOUCHER, Jean-Pierre: 0-2

@@@

dammeurRonde 3

BASSET, Didier - BOCHATON, Stephane: 0-2

Exempt - PEROLINI, Roger: 0fe-2fe

ANIESA, Angel - KOPP, Vincent: 2-0

FOUCHER, Jean-Pierre - GENOT, Jean-Pierre: 0-2

@@@

dammeurRonde 4

BOCHATON, Stephane - ANIESA, Angel: 0-2

Exempt - BASSET, Didier: 0fe-2fe

KOPP, Vincent - FOUCHER, Jean-Pierre: 0-2

PEROLINI, Roger - GENOT, Jean-Pierre: 1-1

@@@

dammeurRonde 5

FOUCHER, Jean-Pierre, BOCHATON, Stephane: 1-1

ANIESA, Angel - Exempt: 2fe-0fe

BASSET, Didier - PEROLINI, Roger: 1-1

GENOT, Jean-Pierre - KOPP, Vincent: 2-0

@@@

dammeurRonde 6

BOCHATON, Stephane - GENOT, Jean-Pierre: 1-1

Exempt - FOUCHER, Jean-Pierre: 0fe-2fe

BASSET, Didier - ANIESA, Angel: 0-2

PEROLINI, Roger - KOPP, Vincent: 2-0

@@@

dammeurRonde 7

KOPP, Vincent - BOCHATON, Stephane: 0-2

GENOT, Jean-Pierre - Exempt: 2fe-0fe

FOUCHER, Jean-Pierre - BASSET, Didier: 2-0

ANIESA, Angel - PEROLINI, Roger: 2-0

@@@

dammeurPhotos

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

dammeur

 

Analyses de Luc CREVAT

C’est dans une région magnifique qu’a eu lieu, du 9 au 13 juillet,

le premier Open International d’Allinges.
Patrick KOPP avait réservé une très grande salle dans laquelle les conditions pour jouer étaient excellentes.
Par ailleurs, Mélanie sa fille, sa Maman ainsi que sa compagne ..., s’occupaient de la restauration des joueurs et accompagnateurs dans une ambiance vraiment très conviviale.
A noter le résultat décevant de Patrick mais il n’était pas facile de s’occuper pratiquement de tout et de jouer en même temps à son meilleur niveau.
Pour une première, 16 joueurs (Suisse, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Haute Savoie, Midi-Pyrénées, Centre Auvergne, Rhône-Alpes, Bourgogne-Champagne) furent au rendez-vous.

Les prochaines éditions de ce tournoi verront ce nombre augmenter rapidement.




Voici des fragments de mes 7 parties :


Ronde 1


P. KOPP L. CREVAT 0 – 2


dammeur
 


Trait aux noirs 32. …. (12-17) ( !)


La position des blancs n’est pas très agréable mais loin d’être perdue

37-31 ?

Sur 35-30 il y avait (18-22 ! 38-33* sur 49-43? après les prises (09-13) N+1 (07-12) avec gros avantage noir

Sur 45-40 (17-22x22) les noirs ont l’avantage mais il y a encore du jeu.

33. …. (23-29) !

34. 20-15 les blancs doivent perdre un pion car sur 45-40 (18-22) 48-42
la jolie suite (non vue en partie) 40-34 (22x42) 34x14 (42-47) 32-27 (47x15) 43-38 (15x26) 27-21 (09x20) 21x01 N+ perd également par les pièces
(22x33) 40-34 (29x40) 35x44 (19-24) ! N+1

34. (18-22) N+1 et + au 43tps





Ronde 2


C. RETIERE L. CREVAT 0 – 2


dammeur
 

Trait aux blancs


26-21 ! les blancs vont prendre la case 16 et contrôler maintenant les deux ailes tandis que les noirs ne peuvent exploiter concrètement leur position centrale.

Le point d’exclamation vaut pour l’association position + combinaison.

De plus les noirs doivent calculer les conséquences de cette combinaison et « dépenser » encore du temps à regarder si elle est valable malgré une pendule déjà très en retard.

(13-19)

Sur (11-16) ?21-17 ! (12x21) 27-22 (28x17) 38-33 (29x27)31x02 B+

Sur (11-17) ? 39-34 (17x26) 27-22 (28x17) 38-33 (29x27) 31x02 B+

34. 21-16 ! (08-13) (11-17) ? 27-22 B+1

35. 27-21 ! (09-14) (11-17) ? 38-33 ! B+

36. 31-26 (12-18)

37. 36-31( ?) le pion idéal pour prendre le contrôle de la case 27 mais ce choix n’est pas bon. Mieux valait laisser mon aile gauche bien structurée à ce moment et jouer sur l’autre aile car en voulant trop forcer le jeu,
cette position peut très vite tourner à l’avantage de l’attaquant sans espoir de retour à l’équilibre pour l’encercleur …

37. … (07-12) ( ?) diag. suivant ce coup est passif (03-08) ! 31-27 (08-12) et la position n’est pas très claire pour les blancs car ils manquent de temps de réserve.

dammeur


38. 16x07 (12x01)

39. 31-27 (01-07)

40. 40-34 (29x40)

41. 45x34 35x44 ? (24-29) !


dammeur


41. … (06-11) ( ?)


sur (03-08) les noirs n’ont rien à craindre du coup de dames 35-30 et 34-29 plutôt même avantageux pour eux.

Avec (03-08) ils font jouer au bon moment le pion savant et conservent le pion 6 qui pourra être utilisé ultérieurement dans un plan de jeu offensif

42. 49-43 ! 21-16 ! est très fort également mais il autorise (03-08) et les noirs n’ont encore rien à craindre du coup de dames (35-30 et 34-29) du fait de la case blanche 43 vide.

49-43 faisait parti de mon plan de jeu et mettait une pression énorme sur le centre noir.

Les noirs devaient faire face immédiatement à la menace 35-30 et 34-29 devenue efficace en bouchant la case 43.

Sur (24-29) 21-16 (29x40) 35x44 et le pion 28 était perdu

42. … (07-12) quoi d’autre ?

les noirs (en phase très critique de temps) pensent logiquement faire d’une pierre deux coups :

supprimer la menace du coup de dames 35-30 34-29 et protéger le pion 28 de 38-33 par le deux pour deux (11-16) 33x22 (23-29) 34x23 (19x17)

43. 21-16 !


dammeur


(03-08) quoi d’autre ?

les noirs s’aperçoivent que (11-17) est maintenant interdit par le débordement 26-21 (17x26) 16-11 et le renvoi (12-17) perd un pion sans aucune compensation tandis que la suite (03-08)
donne l’espoir de passer à dame malgré tout

44. 16x07 (12x01)

45. 35-30 ! (24x35)

46. 34-29 (23x34)

47. 32x03 (34x30)

48. 03x20 (40-45)


dammeur


49. 20-29 ! les noirs ne peuvent pas damer par (45-50) car suit 27-21 ! (50x31) 26x37 B+

49. … (35-40)

50. 27-21 B+ Une très belle partie contre l’ex-champion de France (1990) Cadet



 

Ronde 3


D. BOF L. CREVAT 0 – 2


dammeur
 

29. 39-33 ? dans cette position difficile, les blancs pouvaient tenter cette variante 37-31 (17-21) 31x22 (18x27) 28-23* avec un jeu passionnant !

29. (27-32) !

30.38x27 (14-20)

31.25x05 (13-19)

32.05x23 (18x47)



 

Ronde 4


L. CREVAT J. FLORAS 2 – 0


dammeur
 

34. (08-12) ? sans doute 34. (24-29) était meilleur mais les blancs conservaient le contrôle de la partie

35.17x08 (03x12) ? avec (13x02)* 39-33 les blancs ont un très gros avantage.

36.27-22 (18x27)

37.32x21 (16x27)

38.35-30 (24x33)

39.38x07



 

Ronde 5


G. LAYAT L. CREVAT 0 – 2


dammeur


48.38-32 les blancs sont dans une position très désavantageuse (pion en 46)

48.38-33 était meilleur mais les noirs ont encore une belle partie car ils ne jouent pas de suite :

- (36-41) ? 37-32 (41-47) 29-24 ! 47x20 (15x22) B+1

- (11-17) ? 46-41 ! et 29-24 B+1

mais avec le simple (09-13) ! les blancs ont du souci à se faire

48. (19-24) ! j’avais envisagé ce gambit sur la réponse 38-32 depuis quelques temps déjà

49.29x20 (36-41) etc. N+



 

Ronde 6


L. CREVAT G. KALFON 2 – 0


dammeur


Dans cette position absolument perdante, les noirs, paniqués, rendent le pion mais il n’y avait plus rien

39. (24-29)

40.33x24 (03-09) sur (14-20) 39-34 ! (20x40) 45x34 (15-20) 34-30 (20-25) 30-24 et les noirs peuvent abandonner

41.28-22 (17x28)

42.26x17 (12x21)

43.32x03 (21x41)

44.36x47



 

Ronde 7


M. CALLEGARI L. CREVAT 1 – 1


dammeur


30. (19-24)

31.29x20 (15x24)

32.40-34 (04-10) ! Ici, je réfléchissais près de 30mn en envisageant une variante intéressante de gambit

33.34-29 (10-15)

34.29x20 (15x24)

35.45-40 (14-19)

36.40-34 (09-14)

37.34-29 (?) c’est le coup que j’attendais. Sortir le pion 36 était meilleur

37. (14-20) !


Diag.1


dammeur


38.36-31 (!) Ce coup m’a surpris et déstabilisé.
Je m’attendais à la suite 49-43 (17-22) 28x17 (19-23) 38-32 (23x34) 43-39 (34x43) 48x39 avec un très bon jeu pour les noirs Diag.2 suivant
 

Diag.2


dammeur


(02-08) ? et la partie se terminait en remise au 54tps

A l’analyse, j’expliquais à Mickaël que j’avais renoncé au gambit du fait de la variante
Diag.1
38.(17-22) 28x17 (19-23) 31-27 (23x34) 27-21 (16x27) 17-11 34-40 et je me voyais pas du tout dans une position très avantageuse alors que c’est le cas.
Les blancs doivent trouver tous les bons coups pour s’en sortir Diag.2 suivant

Bien sûr, les blancs ne sont pas obligés de faire 31-27 après (19-23) mais alors les suites 17-12 ou 49-44 ne sont-elles pas encore plus difficiles ?


dammeur

http://dammeur.com/dames/sts/open_allinges2007.pdn

Parties...



La seule vidéo de l'Open, prochainement




dammeur

 






Le Site change et vous souhaite une navigation agréable